Les randonnées

L’aiguillette des Posettes à 2201 m

plan1b.png

À partir d’Argentière on prend le bus, armés de sac à dos bien remplis de victuailles et d’équipements en tous genres mais aussi de bâtons, jusqu’au parking aux alentours du chalet caf pour démarrer l’ascension jusqu’à l’Aiguillette des Posettes.

Au cours de la montée, on s’arrête avec plaisir pour lever le nez et découvrir le paysage autour, comme le village de Vallorcine en bas dans la vallée avec le Glacier du Tour qui se détache nettement en haut dans la montagne.

De l’autre côté, on voit le village d’Argentière surplombé par l’Aiguillette d’Argentière.Argentière_13

Quand on grimpe encore plus haut, jusqu’au refuge, on peut voir les Aiguilles et le Dôme du Goûter au loin.

Argentière_15

Argentière_20

À l’opposé, le Barrage d’Émosson se fait discret devant le lac du même nom.

Pour redescendre, on peut sagement prendre le télésiège qui arrive au gite alpage ou bien s’aventurer courageusement dans du hors piste. Par contre, le télécabine qui suit est plutôt conseillé pour s’éviter un parcours monotone pour rejoindre le point de départ.

Le Buet à 3096 m

rando2_2b.pngArgentière_26

Pour monter au Buet, on démarre du village qui se trouve non loin de l’Aiguillette des Posettes. On part vers la gauche en direction du refuge en longeant l’Eau de Bérard et on admire au passage la vue sur le mont Oreb.

Argentière_32

Une fois ce dernier dépassé, se dévoilent alors le col et les Aiguilles de Salenton d’un côté et le col et les Aiguilles de Bérard de l’autre.

 

Arrivé fièrement en haut après une dure, on a une superbe vue sur le Mont Blanc qui se dresse majestueusement de l’autre côté de la vallée au dessus de la chaîne d’aiguilles.

Argentière_50

Durant la marche, il ne faut pas constamment rester la tête baissée sur ses pieds pour faire attentions à ses pas, mais aussi prendre le temps de s’arrêter pour chercher après les chamois et les bouquetins, qui se reposent nonchalamment ou qui se baladent furtivement.

Argentière_42

Au loin on aperçoit les Rochers de Fiz.

 

On descend par là où on est monté avec un crocher vers la cascade de Bérard d’où on a à nouveau un joli aperçu du Mont Oreb.

Le lac Blanc à 2352 m et le col du Belvédère à 2780 m

rando3_1

Directement du village d’Argentière, on grimpe jusqu’à découvrir la chaîne des Aiguilles Rouges et un morceau de la Mer de Glace.

Il y a toute une série de lacs à visiter sur la route vers le lac Blanc. Une fois au sommet, on parcoure les multiples Lacs des Chéserys et le Lac Persévérance.

Argentière_112

Enfin arrivé au Lac Blanc, on en profite pour voir l’Aiguille Verte et la dent appelée l’Aiguille des Drus. La baignade est aussi possible pour les plus courageux qui n’ont pas froid aux yeux et au nombril.

Argentière_136

L’ascension jusqu’au col du Belvédère est rude et plutôt solitaire car peu de gens s’y risquent. Le chemin à suivre s’approche d’ailleurs plus d’un parcours hasardeux à la verticale au milieu d’éboulis de cailloux. Mais la récompense est grande quand on admire le large paysage qui s’étend juste sous les pieds, que ce soit devant ou dans le dos.

Pour retourner au village, on prend le télésiège à l’Index et ensuite le télécabine.

La mer de Glace à 1913 m

rando4_1

On change un peu de décor en empruntant un chemin herbeux dans une forêt dense. Le début se montre assez plat mais rapidement une nouvelle montée s’annonce après avoir traversé le pont qui enjambe l’Aveyron.

Argentière_149b.JPG

Si le temps le permet, d’autres chose sont à voir plus haut dans la montagne, sinon c’est l’occasion de flemmarder en utilisant le Train du Montenvers pour aller à Chamonix.

Le point de vue sur le glacier d’Argentière à 2338 m

rando5_1

En empruntant de nouveau un chemin qui démarre dans les bois, on atteint le Point de Vue sur le Glacier d’Argentière. Du moins si le brouillard le permet. Mais la patience s’avère toujours payante et lorsque la brume se dissipe, on entrevoit alors jusqu’aux brèches dans la glace.

Argentière_157

Un bon moyen pour descendre est de courir en mode Trail le long de l’interminable lacet qui amène à Argentière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s